Main menu:

Site search

décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Categories

Tags

Liens

La carte pro’flunch, c’est pour les connes

L’art de la séduction a ses règles calibrées que les garçons et les filles se forcent à respecter. Pour que le mâle arrive à ses fins le plus rapidement possible, le déniaisage de la demoiselle, il se doit de suivre des étapes particulières jusqu’au touchdown. Le poids de la culture française, l’éducation, le monde moderne dans lequel nous vivons vous forcent à ne pas rater certaines étapes, surtout si vous souhaitez que les escalopes de la dinde soient bien chaudes au moment où vous voudrez la fourrer. Le modèle global est le suivant :

  • Je te paye un verre
  • Je t’invite eau resto
  • Je t’invite au ciné
  • Je te pète la rondelle

L’étape ciné pouvant être zappée si toutefois, vous sentez le feu vert dans l’odeur des phéromones dégagées par la demoiselle. Dans ce cas, réjouissez-vous, ce soir vous pourrez faire votre bain de bouche à la cyprine, c’est bon pour la peau et les dents.

Ne supportant pas ce poids des valeurs et des règles établies citées plus haut, ma fascination pour l’atypisme et ma perversité me poussent à vouloir sentir dès le début si la femelle que j’aurai (bientôt) entre les mains sera plus qu’un réceptacle pour mes chaudes sécrétions.

Au lieu de l’emmener dans un grand et beau restaurant de centre ville où vous serez tous les deux tirés à 4 (plus 4 égale 8) épingles, assis toute une soirée dans le coin d’une salle sombre, à vous regarder dans le blanc des yeux et  des assiettes, à payer une grosse note pour une nana que vous ne reverrez peut être jamais (parce qu’elle aura dépensé tout son fric dans une robe MANGO le matin même et n’aura plus de quoi se payer un kilo de patate. En fait, elle a accepté votre invitation juste parce qu’elle voulait se bouffer un bon steak).

Emmenez-la plutôt dans un Flunch, un soir de semaine. Considéré comme une cantine de bolos par les plus grands critiques gastronomiques de la capitale, j’y vois un endroit de vie commune de gens lambdas où l’heureuse élue, habillée de façon détendue et sans artifices de beauté cache-misère, aura la chance de passer tout un repas avec vous.

Une nana, il est bon de la voir dans son jus, dans un environnement neutre, la voir faire la queue comme tout le monde, la voir avoir pitié d’un client qui fait un caca nerveux à une serveuse parce qu’il eu un coca à la place d’un coca light, la voir sourire parce qu’un gamin vient d’exploser un ballon à deux centimètres de son oreille, la voir se resservir des fayots arrosés de mayo après avoir dégusté son poisson pané et ses frites, la voir se lever pour aller déposer son plateau sur le chariot, l’entendre vous remercier pour ce repas partagé, parce que l’endroit où vous l’emmènerez manger, en fait, elle s’en branle, elle venait juste pour passer un bon moment avec vous.

En conclusion, si cette princesse a survécu à ça, elle survivra à tout le reste.

Comments

Comment from Cristophe
Time 2 décembre 2011 at 17 h 50 min

J’en connais qui se sont rencontrés sur internet, leur premier rendez-vous a eu lieu sur le parking d’un MacCrado, et le couple dure… Ça fait rêver non ?

Comment from pinkbOnO
Time 2 décembre 2011 at 22 h 30 min

Si ca te va de te faire servir qq chose dont tu n’as pas envie autant demander a la caissiere de choisir pour toi mec, zero trauma. Sinon ma vie est heureuse, je survivrai sans ta pitie.

Comment from Bridget
Time 3 décembre 2011 at 0 h 35 min

Ouais ça se tient. Mais quitte à la tester, autant sortir complètement de l’ordinaire. Pourquoi faire le classique verre, resto, ciné? Sors des sentiers battus, fais dans l’originale ! Ps : fais gaffe à toujours garder ton appart niquel avant une date, parce que comme dans « Mensonges et trahisons et plus si affinités… » elle pourrait te dire « On va chez toi, parce que là personnellement j’ai pas faim ».

Sinon vu le nombre de fois où on a partagé un flunch, on devrait déjà avoir des enfants, non? ;)

Comment from stupidocratie
Time 3 décembre 2011 at 11 h 14 min

Excellent.

Je veux la carte pro’Flunch <3

Comment from Juldes
Time 4 décembre 2011 at 20 h 30 min

@Cristophe : Je rêve de rencontrer la femme de ma vie dans un Burger King.
@pinkbOnO : Si la requête était fondée, la méthode était à mon avis déplacée.
@Bridget : Si tu savais le nombre de nanas qui avaient des étoiles dans les yeux quand je les emmenais en concert…
@stupidocratie : Elle est plus simple à avoir que la platinium, il te suffit de demander un formulaire à la caissière du flunch.

Comment from Crados
Time 26 décembre 2011 at 17 h 18 min

Je pense que chacun fait avec ce qu’il a. J’ai emmené une fille dans un resto rapide au premier rendez-vous et on s’est tout de suite plu. Elle m’a invité chez elle et on a continué à parler jusqu’à 2 heures du matin. Chacun son truc. Je ne voit pas le rapport avec la carte Flunch. Une entreprise que tu dénigres sur le Net avec violence. On emmène difficilement une fille dans un resto à 60 euros par personne au premier rendez-vous. Le but étant d’apprendre à se connaitre, de se découvrir et d’échanger des idées. Ton avis me fait penser à celui que j’avais de mon entreprise quand je me suis méchamment fais licencier. C’est violent, sans concession et très sévère. A discuter…

Comment from Stupidocratie
Time 30 décembre 2011 at 12 h 03 min

Crados >> tu vois ça comme une attaque contre Flunch ? J’ai pas eu cette impression à la lecture du billet …

Comment from Juldes
Time 30 décembre 2011 at 17 h 36 min

@Crados : Salut Crados et merci pour ton commentaire.
Je pense que tu as mal compris le sens de l’article et je te rejoins parfaitement dans ton choix d’emmener une inconnue dans un resto rapide pour ensuite faire connaissance.
Le ton cynique de l’article t’a très certainement induit en erreur sur le fait que je dénigres le flunch. J’y vais en moyenne deux à trois fois par semaine, j’y fête mon anniversaire (est-ce que tu savais qu’ils offrent le gateau pour toi et tes convives la veille et le lendemain du soir de ton anniversaire ?) et si j’ai une carte pro, c’est tout simplement parce que je suis « bon client ».

Comment from Crados
Time 8 janvier 2012 at 13 h 31 min

Je persiste et je signe, cet article dénigre méchamment et injustement Flunch. Quelques pointes rappellent tantôt qu’on parle aussi de rencontre amoureuse mais c’est bien tout. Le ton cynique est trop difficile à percevoir et un Internaute lambda aura du mal à le comprendre.

Se ruiner la santé pour faire plaisir aux gens pour obtenir un article comme celui-ci en récompense ça fait mal au cœur.